Page d'archive 3

L’ECRITURE ?

-

douloureusement ?

-

gifmachineécrire

-

-

-

L’écriture est un accouchement
Crois moi je ne mens !

Il faut l’idée, l’exprimer
dur ses émois confier…

Souvent des bouffées de pudeur
montent du fond du coeur
Alors dans le mutisme on replonge
les nuits sont remplies de songes
images se transformant en beaux mots
Mais au réveil reviennent nos maux
Alors la page reste blanche
à nouveaux les cris des silences
à nouveaux attendre l’inspiration
pas des idées mais de la musique
faisant nos sentiments vers uniques
Pouvant toucher les lecteurs
notre vie sincère en fleurs
joies ou peines se confondant
dans la magie des sentiments
malgré le monde indifférent
de l’avenir de l’âme souffrant.

Emma

-

-

-

finpageplume

-

-

-

SPECULATION…

-

foncière

-

aaaaaaaaaaaaaadéessedéméter

-

-

-

Terre vierge, herbe naturelle

bien fauchée chaque année

comment réagir ou que faire

quand des malfaisants s’affairent

mettant pierres ou nombreux ronciers

afin de décourager ,attenter à la santé

de tous les courageux petits propriétaires

pour voler leurs champs, celui des ancêtres

Toujours les petits travailleurs spoliés

toujours la spéculation en manoeuvre

toujours les pouvoirs pour opprimer

toujours les citoyens à l’épreuve

Et si Déméter les vengeait ?

Emma

-

-

finpageplume

-

-

-

J.O. Bravo !

-

à tout le monde !

-

JO2014

-

-

-

Bravo !

Que d’émotions

devant ces  champions

qui après tant d’efforts

peuvent décrocher l’or

devant tous ces participants

qui suent tout autant

sans la médaille désirée.

Tous vous nous émerveillez !

Travail, joie, peines, souriez

vous nous faites rêver…

Emma

-

-

-

finpageplume

-

-

-

Journée d’HIVER

-

temps peu  clair

-

journéehiver

-

-

La pluie ennuie

le vent énerve.

La mésange s’envole

puisque le chien aboie

enfants revenant de l’école

déjà le ciel est tout noir.

La bûche en étincelle gerbe.

Le temps file ainsi va la vie

d’espoir peines en nostalgie.

Emma

-

-

-

finpageplume

-

-

-

-

Clotho, SALAIRE

-

équitable ?

-

clotholachesisatropos

-

-

-

- Hier j’ai encore été frappé par le manque d’à propos d’un journaliste à un prof de fac qui disait devoir 7 heures de cours par semaine pour un salaire d’un million cinq cents mille centimes par mois…et qui bien sûr se plaignait les ingénieurs du privé touchant paraît-il le double…
Ce journaliste ne lui a pas rétorqué de faire la rectification suivante : salaire sur sept heures de cours par semaine, sans justification d’efficacité…
contre quarante heures minimum avec rendement obligatoire…
Salaire avec combien de semaines de congé ?
Au lieu de cinq de l’ingénieur ?
Sécurité de l’emploi pendant plus de 38 années… combien d’ingénieurs au chômage ou obligés de s’apprêter à changer combien de fois d’employeurs au cour de leur carrière ?…
Je suis profondément convaincue qu’il faut appliquer la même règle lorsque l’on compare les salaires, plus précisément salaire annuel en rapport aux heures réellement ouvrées sur le lieu de travail…
On risque d’avoir de belles surprises…
d’autant qu’il faut y ajouter le nombre d’année assurées…

- Vous avez raison !
Plus de quarante millions de français pensent d’ailleurs ainsi…

(A suivre)

-

-

emmalivrebougie

-

-

-

Clotho, INTELLECTUEL

-

une profession ?

-

clotholachesisatropos

-

-

-

- A mon humble avis le véritable intellectuel doute,
sait qu’il apprend toute sa vie
,
n’a aucun sentiment de supériorité générale, complète et préalable sur ses semblables
et par la même fait oeuvre de tolérance et de remises en questions permanentes, pacifiques…
Où va-t-on si la recherche d’objectivité n’existe que chez nos nouvelles générations de familles
(et pour combien de  temps ?)
et pas dans les corps constitués…
Ceux-ci raisonnant toujours comme si nous ne savions pas lire ni écrire…
Comme si leurs cours étaient la seule source de la connaissance…
Comme si nous passions toujours notre vie dans un rayon de 30km autour de notre lieu de naissance…

Dramatique que ces données périmées et cette appréciation archaïque se constatent dans le corporation chargée par la société d’ouvrir les esprits !

(A suivre)

-

-

emmalivrebougie

-

-

La CHANDELEUR

-

faire durer ces heures ?

-

chandeleur

-

-

-

Comme les enfants
sont obéissants

Héroïne de coeur
la poêle où le beurre

Nage en fondant
sous l’oeil des garnements

Déjà la pâte dore
pour des crêpes encore

Enfin ils peuvent s’installer
table prête pour déguster

La confiture pour l’un
le sucre pour Tintin

Et un chaud chocolat
pour pousser tout cela

Une belle journée programmée

Rendez-vous des 2 février

Emma

*

*

finpageplume

-

-

-

Clotho, CONSIDÉRATION

-

à sens unique ?

-

clotholachesisatropos

-

-

- C’est d’ailleurs une de leurs plaintes qui me surprend le plus.
Les enseignants devraient être fiers d’avoir fait reculer l’analphabétisme en France
(même s’ils pourrait revenir à grands pas les années prochaines)
et de pouvoir parler à présent avec des parents qui ont souvent une base égale à la leur.

Aujourd’hui la majorité des familles est capable de comprendre les problèmes de sociétés qui se posent,
et si on les exprime sincèrement et clairement…
non en créant des langages artificiels, des codes…
pour à nouveau re-dominer les moins favorisés…
capable de participer à l’élaboration des réponses.

Comme de nombreuses corporations ils ont permis de sortir notre pays du paupérisme…
cette revendication de considération,
que j’apparente à un sentiment de supériorité par rapport aux autres citoyens
me paraît incompatible avec le statut « d’intellectuel »…
(à suivre)

-

-

-

emmalivrebougie

-

-

-

Clotho, REUSSITE

-

Ecole de la réussite

-

clotholachesisatropos

-

-

- Autrement.
Cette fois la FEDE était représentée.
Mais il y a eu un incident. Ce parent a récusé le principe des notations.

- Oh il y en a quelques uns comme ça ; pas de sélection, le nivellement par le bas, l’égalité par l’ignorance.

- Oh, vous croyez ? ce ne serait pas très cohérent puisqu’il m’apparaît de plus en plus qu’il y a une très forte majorité d’enseignants dans l’autre association !

- Mais c’est très cohérent !
Les enseignants proclament haut et fort qu’ils veulent plus de moyens, pour « l’école de la réussite » tout en rechignant sur la sélection, insistant sur les activités « artistique » et sportives, prônant les automatismes au détriment de l’apprentissage de la logique, la méthodologie, l’effort et la rigueur.

- Côté raisonnement je vous approuve.
J’ai été stupéfaite que l’an passé Patrick ait terminé son cycle primaire sans avoir abordé les robinets qui fuient, les trains qui se doublent ou se croisent à vitesses différentes…
Aucune pratique de la règle de trois, des pourcentages…

Par contre dès le CP on les initie à des automatismes, les incitant même à ne plus lire les énoncés…

- C’est cela, des automatismes mais pas d’entraînement visant la maitrise de la recherche, de l’analyse…
On brille plus dans une société faussement instruite !
Vous savez combien ils sont chatouilleux sur la considération !

Et ce règne de la calculette …
(A suivre)

-

-

emmalivrebougie

-

-

-

Clotho, BLOCUS

-

déconcertant

-

clotholachesisatropos

-

-

- »…Un jour un sage de son royaume lui présenta un jeu merveilleux qu’il venait d’inventer : le jeu d’échec. Enthousiasmé le sultan offrit au sage de choisir lui-même sa récompense. Que tes serviteurs mettent un grain de blé sur la première case répondit le sage, deux sur la seconde, quatre sur la troisième et ainsi de suite… »

Dring ! dring ! dring !
Commence à relire Patrick, pluriels et accords des verbes surtout ; je reviens.

Descendant vivement, je prix le combiné essoufflée.
Bonjour !
– Madame Giniez ?
– Oui.
– Madame Corot.
– J’avais  reconnu votre voix, comment allez-vous ?
– Bien, merci ; je vous appelle pour avoir des nouvelles du 2e conseil de classe.
– Ah oui ! J’ai essayé de vous joindre plusieurs fois en début de semaine…puis je n’y ai plus pensé…
En bref,
le corps enseignant poursuit son blocus sur les dossiers, distille les informations. Je reviendrai à la charge pour les moyennes. Comment peut-on évaluer la justesse d’une appréciation, réfléchir avec eux aux divers moyens de combler les lacunes, participer efficacement, si l’on ne connait pas le détail des cas et si l’on ne peut pas les comparer entre eux.
– Eh bien si vous y arrivez vous serez bien la première …
(A suivre)

-

-

-

emmalivrebougie

-

-

-


12345...17

RETRAITE

La pente fut montée
Le plateau parcouru
La descente est arrivée
Un bilan aujourd'hui ?

"Ah si jeunesse savait !
Ah si vieillesse pouvait..."


EMMA-Anne

Auteur :

emmareves

Catégories

La vie c’est ?

La vie c'est ?

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

juillet 2018
L Ma Me J V S D
« mai    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Versacoeurouvert |
Philippe FRANCHINI |
Haydenkcin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Apple7265
| Eafperret2014
| Loganmaft