• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 24 novembre 2013

Archives pour 24 novembre, 2013

Clotho, REUNION

-

clotholachesisatropos

-

-

Chacun se présenta. Nous nous serrâmes poliment la main. Le sous-directeur ouvrit la porte fermée à clé. Chacun s’installa sur un siège de bois glissé sous la table hexagonale qui utilisait tout l’espace de cette pièce claire, froide, fraîchement repeinte.
Un silence mi-observateur, mi-guindé, que troublait seulement de temps en temps quelques chuchotements d’apartés entre les enseignants, semblait s’éterniser quand les représentants des élèves ouvrirent la porte se faufilèrent vers un des sièges restés libres.
Alors le maître de séance me remit une feuille mentionnant la liste des noms des élèves de la classe et décida que malgré l’absence de l’autre parent d’élève la réunion pouvait commencer.

Les tours de manège se succédaient.
Le professeur principal annonçait dans l’odre alphabétique : Untel, bien ; Machin, mauvais prévoir un redoublement ; Tartampion, élève s’apprêtant à faire un « 2222″…

A cette appréciation je levai les sourcils interrogative.
Le professeur de science,sympathique « ancien » moustachu et souriant qui m’observait noter à la volée, consciencieusement, les appréciations à côté de chaque nom de la liste m’affranchit.
- Oui madame, c’est ainsi que l’on appelle ceux qui redoublent chaque année du collège.
– C’est possible ? Il me semble que « de mon temps » nous n’avions droit qu’à deux redoublement au cours de notre scolarité ?
– Aujourd’hui il est possible de redouble autant qu’on le souhaite, la lassitude ou la nécessité sont les seules limites.
Paternel devant mon innocence, il m’indiqua que, par exemple, seulement trois élèves de cette classe n’avaient jamais redoublé ; que la moitié avait déjà un an de retard les autres ayant redoublé deux fois au collège.
Il en était de même dans les quatre autres cinquièmes…
- Vous savez, entre votre fils, excellent en tout sauf en sport, et la quasi-totalité de la classe…Il y a un monde !

J’étais mal à l’aise.
A la fois l’impression d’être blousée et reconnue.
Blousée car écartée du débat.
Reconnue car capable d’éduquer mes enfants et de les suivre parallèlement à eux…
En vingt minutes tous les élèves avaient reçu leur étiquette.
Le sous-directeur prit la parole.

Pressentant qu’il allait conclure j’osai lever le doigt.

La surprise se lisait sur tous les visages.
Pouvez-vous préciser les cas de tous les élèves annoncés comme en voie de redoublement ?
Ont-ils des possibilités ? Peut-on les aider ou perdent-ils leur temps ?
Manque de : suivi, travail, maturité, capacités, ou…?

A ces questions des ondes diverses m’atteignirent :
positives-négatives, amusées-irritées, fatalistes-impatientes…
Le professeur principal, sur ma timide mais ferme insistance, s’il refusa de ma communiquer les notes, accepta néanmoins de m’indiquer si de l’avis du conseil des professeurs ces élèves était stupides, paresseux, lents, mal entourés…

-

-

emmalivrebougie

-

-



RETRAITE

La pente fut montée
Le plateau parcouru
La descente est arrivée
Un bilan aujourd'hui ?

"Ah si jeunesse savait !
Ah si vieillesse pouvait..."


EMMA-Anne

Auteur :

emmareves

Catégories

La vie c’est ?

La vie c'est ?

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

novembre 2013
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Versacoeurouvert |
Philippe FRANCHINI |
Haydenkcin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Apple7265
| Eafperret2014
| Loganmaft