Clotho, TELEPHONE

-

-

Clotho, TELEPHONE dans ROMAN

-

-

- Maman, Caroline insiste pour avoir ton numéro de téléphone.
– Je t’ai déjà expliqué.
Papa travaille toute la journée avec le téléphone. C’est pour lui un outil de travail très utile, mais, il entend s’en passer dans sa vie privée. Nous ne l’avons donné qu’à notre famille, nos amis et aux directeurs de vos écoles pour le cas où vous seriez malades.
Si sa maman veut me parler, qu’elle lui dise qu’elle peut me voir tous les matins et tous les soirs à la porte de l’école.Si elle a un empêchement, je peux l’appeler.
– Alors, appelle-la !

Hochant la tête d’un air agacé, puis comprenant l’ennui de ma fillette harcelée depuis une semaine sur ce point, je me décidai à mettre les points sur les « i » ; puisque les dérobades polies n’avaient pas convaincu l’indiscrète demanderesse.

- Bonjour ! Madame Fabien ?
– Oui.
– Ma fille me dit que la vôtre lui réclame, sur votre demande, depuis plus d’une semaine, mon numéro de téléphone. Je ne le donne pas.
– Oh ! mais j’en aurais besoin !
– Qu’y-a-t-il ?
– Rien. Mais je peux en avoir besoin !
– C’est sans appel. Mon époux y est strictement opposé ; nous sommes d’ailleurs sur la liste rouge.
D’autre part, je ne crois pas que cela soit nécessaire. On peut me joindre deux fois par jour devant l’école.
– Il peut y avoir des affaires urgentes.
– Au cours des week-end ? Vous savez bien ce que l’on prétend partout :
« Il n’y a pas d’affaires urgentes, que des gens pressés »…

- Je voulais aussi vous dire…je vous ai inscrite sur nos listes de parents responsables.
– Oh mais je ne suis pas candidate ! J’ai pris d’autres engagements.

– Comment cela ?
– J’ai adhéré à une autre association de parents présente dans le collège fréquenté par un autre enfant.
Lorsque je ne connais pas un type d’action, que je décide de participer, j’essaie de m’informer de façon la plus complète et objective.
Tous les associations affirmant ne se préoccuper que des problèmes scolaires, je ne vois pas au nom de quoi je choisirais l’une plutôt que l’autre. Le but de l’engagement n’est ni politique, ni syndical…

De toute façon je ne cautionnerai jamais une organisation de parents d’élèves qui oeuvrerait pour un parti.
Je suis profondément convaincue que les études doivent de poursuivre dans une zone dépourvue de tous clivages idéologies…
J’envoie mes enfants à l’école pour qu’ils acquièrent des outils interlectuels, culturels, dans la plus indispensable tolérance.
Préservons cet espace où toutes croyances religieuses, sociales, culturelles…puissent vivre en harmonie…faire connaissance sans préjugés…

– C’est bizarre comme attitude !
C’est la première fois que j’entends dire qu’un parent s’est inscrit à deux associations !
– Seriez-vous choquée si je m’inscrivais au club de judo de ma cité et à la piscine de votre ville ?
Maintenant, si vous préférez que je me retire de votre association, je n’y vois aucun inconvénient.
– Oh non ! Mais vous êtes…Bonne journée Madame.
– Bonne journée Madame Fabien.

Reposant délicatement le combiné je fronçai les sourcils, perplexe, mal à l’aise…
Puis soudain je pris une décision. Je tiendrai un petit carnet sur mes relations avec les associations.

-

-

emmalivrebougie Clotho dans ROMAN

-

-

1 commentaire à “Clotho, TELEPHONE”


  1. 0 Jean 26 oct 2013 à 10 h 20 min

    Bon week-end…
    Et sans téléphone !!!
    Amitiés
    Jean

    Répondre

Laisser un commentaire


RETRAITE

La pente fut montée
Le plateau parcouru
La descente est arrivée
Un bilan aujourd'hui ?

"Ah si jeunesse savait !
Ah si vieillesse pouvait..."


EMMA-Anne

Auteur :

emmareves

Catégories

La vie c’est ?

La vie c'est ?

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

octobre 2013
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Versacoeurouvert |
Philippe FRANCHINI |
Haydenkcin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Apple7265
| Eafperret2014
| Loganmaft